L’impression 3D est une technique de fabrication numérique dite additive. Il s’agit en fait d’additionner une multitude de couches d’un matériau donné afin de créer un objet en 3 dimensions.

Pour réaliser ces objets, les imprimantes 3D fonctionnent à partir de commandes numériques basées sur les informations topographiques contenues dans un fichier 3D. Elles viennent ajouter ou figer de la matière à différents emplacements, permettant ainsi de construire le volume de l’objet selon un procédé d’empilement. Chaque fichier 3D est donc divisé en tranches et reconstruit couche après couche (technologie FDM).

 

COMMENT FONCTIONNE LA TECHNOLOGIE FDM (Fused Deposition Modeling) :

Les imprimantes 3D basées sur la technologie FDM fabriquent des pièces couche après couche, de bas en haut, en chauffant et en extrudant un filament thermoplastique.

PROCESSUS:

  1. Pré-traitement: Le logiciel de préparation découpe et place un fichier CAO 3D et calcule un chemin pour extruder le thermoplastique et, le cas échéant, le matériau de support.

  2. Production: L'imprimante 3D chauffe le thermoplastique jusqu'à atteindre un état semi-liquide et le dépose en couches ultra-fines sur le chemin d'extrusion. Si un support ou une partie tampon s'avère nécessaire, l'imprimante 3D dépose un matériau amovible tenant lieu d'armature.

  3. Post-traitement: L'utilisateur détache le matériau de support ou le dissout dans du détergent et de l'eau. La pièce est alors prête à l'utilisation.

AVANTAGES DE LA FDM :

 

AVANTAGES :

Le premier atout de l’imprimante 3D réside dans le fait que chacun peut créer des objets selon ses propres désirs. La plupart se dirige vers de la vaisselle ou des objets de décoration mais elle peut également créer des bijoux ou des jouets.

Elle présente l’avantage de pouvoir réparer toutes les pièces endommagées car il suffit de la reproduire pour pouvoir profiter d’un quelconque appareil avec une nouvelle pièce. Les économies réalisées de cette façon seront très importantes.